Doc Deezy

Doc Deezy : le nouveau visage du rap gabonais

Le rappeur Doc Deezy Flow, de son nom à l’état-civil Ndilalolo Clincy Siegfrid, est né le 8 Février 1992. Originaire de Moanda, il débute le rap en 2009 à l’âge de 17 ans. Avec le groupe « Magic-Square » composé de quelques mecs avec qu’il a fait ses classes durant les années lycée pour certains, et d’autres avec qui il traînait juste au quartier.

Trois ans après ses débuts, il intègre « La Bonne Donne Family », un groupe fondé par le rappeur Kalon, avec qui malheureusement, il ne fera pas grand temps. Suite à cette expérience ne s’étant pas déroulée comme il le souhaitait, le rappeur décide de se concentrer sur ses études, sans pour autant abandonner la musique, car en 2013, il participe à la compilation « Open » produite par le groupe Choc Collabo. Cependant, un temps mort vient encore à être effectué, et ce n’est que plus tard en fin 2014 que Doc Deezy décide vraiment de s’impliquer dans le milieu musical, avec un projet de mixtape intitulé P.L.B sorti en octobre dernier.

Juste après il est contacté par l’équipe WazeMusic pour participer à leur projet intitulé ‘’ Gabonese Trap Music ’’ avec le titre « monnaie ».

En 2016, il décide de collaborer avec l’artiste Styve ex membre du groupe « la fuenté » sur le titre ‘’ Doué ’’ produit du futur projet de l’artiste, une production de Magicstick qui n’est d’autre que Styve dans la peau de producteur, ce dernier étant une rencontre faite il y a trois ans de cela dans les locaux de son studio par le biais d’un ami en commun et depuis le contact demeure. Un contact qui n’est pas prêt de s’arrêter puisque ces derniers ont désormais décidé de travailler ensemble.

Public de ZikdAfrik, découvrez maintenant le single doué de Doc Deezy et laissez nous vos impressions. Enjoy It !

Zahara-zikdafrik

Zahara : la reine de l’afro sol

Zahara de son vrai nom Bulelwa Mkutukana est une chanteuse sud-africaine, compositrice, interprète et poète, né le 9 novembre 1987 dans un petit village d’Afrique du Sud appelé Phumlani dans l’Eastern Cape. Elle est la sixième des sept enfants de sa famille. Elle a commencé à chanter dans la chorale de son école à l’âge de six ans et à neuf ans, on lui a dit de rejoindre le chœur supérieur en raison de sa forte voix.

Zahara est devenue la nouvelle sensation pop d’Afrique du Sud avec l’album Loliwe, (le train en xhosa). Dix-neuf jours après la sortie de Loliwe, l’album atteint le statut double platine en Afrique du Sud, en dépassant le seuil des 100.000 ventes. Ce qui fait d’elle la deuxième musicienne sud-africaine après Brenda Fassie qui chantait aussi en Xhosa à atteindre ce chiffre.

Avec l’album Loliwe, Zahara décroche 8 prix :

2011 Metro FM Music Awards: Chanson de l’année pour « Loliwe »
2011 Metro FM Music Awards: Best Female
18e Music Awards en Afrique du Sud: album de l’année pour « Loliwe »
18e Prix d’Afrique du Sud Musique: Meilleur artiste féminine
18e Music Awards en Afrique du Sud: l’album le plus vendu de l’année pour « Loliwe »
18e sud-africains Music Awards: Révélation de l’année
18e Music Awards en Afrique du Sud: Best Urban album lisse pour « Loliwe »
18e africains Muisc Récompenses du Sud: chanson de l’année pour « Loliwe »

Et depuis, elle est une star reconnue en Afrique et partout dans le monde.
Disons bon vent à l’artiste pour la suite de sa carrière musicale !

Zahara 7

zahara 8

zahara

zahara

zahara

zahara

Zahara

Crédit Photo: Zahara Facebook Official Page

Sandra Cordeiro : l’une des plus belles voix de l’Angola

Sandra Cordeiro a commencé à chanter quand elle avait 12 ans à l’église Carmo en tant que soliste. c’est alors, quand chantant l’évangile, qu’elle a découvert qu’elle voulait faire  carrière dans la musique.

À l’âge de 16 ans, Sandra Cordeiro participe au programme « Estrelas de Palco » ( Étoiles de la scène ) et obtient la 5e place, en chantant la chanson « I’m Outa » Love’ d’Anastasia . De là, elle va commencer à chanter dans les bars et restaurants en compagnie de plusieurs groupes nationaux et internationaux tels que Carlos Lopes, Banda Clave, Mario Rui, le groupe norvégien Jazz Gumbo et bien d’autres.

2006 a été l’année de Sandra, car elle obtiendra la reconnaissance du peuple angolais en remportant le prix de la New Voice Spin et raflera tous les prix dans le Concours the Luanda Song ( meilleure voix, meilleure parole et la plus belle performance ).

Sandra Cordeiro  rencontre le producteur de Jazz Nino au « the Lac Song Festival » et avec son soutien et celui de Kriativa, elle sort son premier album «Tata N’Zambi » en 2008.

« Tata N’Zambi » a remporté le prix de la révélation de l’année 2008 en Angola et a gagné la reconnaissance internationale en remportant le Prix Découverte RFI de Radio France. Son deuxième album «  Luandese »  a été publié en 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Public de ZikdAfrik, découvrez cette belle vidéo de celle qui est considérée comme l’une des plus belles voix de l’Angola.

 

Jovi : le jeune prodige du rap camerounais

Ndukong Godlove Nfor, alias Jovi né le 24 octobre 1983, est un rappeur, compositeur, ingénieur du son, entrepreneur et producteur de disques du Nord-ouest du Cameroun dont l’immense talent commence à attirer l’attention du public. Il prouve sa maîtrise du genre hip-hop classique et style émergeant qu’est le hip-hop africain.

Au-delà d’être un artiste talentueux, Jovi est diplômé de l’Université de Yaoundé II SOA en économie, et diplômé en ingénierie du son ( Music Production Major ) de la SAE Sound Engineering School de Bangalore ( en Inde ).

Public de ZikdAfrik, découvrez cette sublime vidéo du rappeur. Si vous le connaissez déjà, dites-nous ce que vous en pensez de l’artiste.